Une rayure sur le capot, une bosse sur les portières latérales ou d’autres imperfections gâchent l’esthétique de votre petite citadine du concessionnaire Fiat ? La meilleure solution qui s’offre à vous est de lui offrir une toute nouvelle couleur. Voici alors un guide pour vous aider à refaire la peinture de votre véhicule afin qu’elle ait un look parfait comme une voiture neuve.

Des obligations légales pour changer la couleur d’une voiture

Changer de couleur votre automobile n’est pas anodin. C’est pourquoi vous devez prévenir les autorités de votre projet de rénovation fiat 500. Il faut en effet que les services de police de la municipalité où vous vous trouvez connaissent la couleur exacte de votre voiture. Cela va vous coûter l’équivalent d’un cheval fiscal. Notez aussi que vous disposez d’un délai d’un mois à partir du changement de couleur pour avertir la préfecture pour faire le nécessaire avec votre carte grise. De ce fait, vous pourrez également passer la contre visite ou le contrôle technique et éviter un malus en assurance auto. Cela vous permet aussi d’être dans les normes si vous envisagez un projet de vente de voiture après. C’est une garantie qui pourra séduire votre futur acquéreur ou un mandataire auto spécialiste des voitures neuves et d’occasion.

Couleur Fiat 500 : où trouver le code couleur ?

Vous souhaitez que votre véhicule d’occasion retrouve sa couleur d’origine ? Il vous est conseillé de retrouver sa référence peinture afin de faciliter la retouche et le changement de couleur de votre carrosserie. Toutes les marques de voitures disposent d’un code couleur formé par une combinaison de chiffres et de lettres. Il s’agit principalement d’une chaîne d’environ trois ou quatre d’entre eux. Ces informations ne sont pas mentionnées sur le certificat d’immatriculation. Par contre, votre constructeur italien a pu placer l’autocollant, soit sur le pare-feu, soit sur la porte côté conducteur.

Les préparatifs avant la peinture des véhicules d’occasion

Il est important d’identifier les réparations à faire au niveau de la carrosserie de votre voiture avant de passer à sa peinture. Recouvrez ensuite les pièces auto de papier journal et de scotch, notamment la calandre, les jantes, les vitres, les boucliers, les quatre roues, les rétroviseurs extérieurs latéraux, les essuie-glaces, les phares, l’antibrouillard, etc. Si votre Fiat 500 est de type cabriolet, il est important de bien couvrir votre véhicule afin que l’intérieur soit bien préservé d’éventuelles projections de peinture.

Puis, dégraissez la surface que vous allez peindre. Pour cela, il vous suffit juste d’utiliser un produit dégraissant qui a pour rôle de supprimer les traces invisibles de graisse ou les résidus de colle. Appliquez le produit sur la carrosserie à l’aide d’un chiffon bien imbibé, puis retirez-le de suite en passant un coup de chiffon sec. La règle d’or en peinture automobile, c’est d’avoir une surface saine, sèche et bien propre. C’est en effet la clé d’une peinture intégrale réussie.

Appliquez les bonnes mesures de sécurité

Lorsque vous allez vous rendre auprès d’un magasin de peinture, chez un vendeur professionnel, dans une quincaillerie haut de gamme ou une boutique de pièces détachées pour l’achat de votre peinture, de vos outils de ponçage, de votre pistolet pulvérisateur, etc., ne négligez pas la sécurité. En effet, le matériel ne doit pas nuire à votre santé ni à votre sécurité. Pensez par exemple à intégrer le masque respirateur, les gants ou encore les lunettes et la combinaison jetable, à votre liste de courses.

Astuces et conseils pour peindre une voiture dehors

La préparation d’une caisse ne pose généralement pas de problème. Toutefois, afin de réussir des finitions en vernis ou en peinture sans que de la poussière ou un moucheron ne viennent s’y poser, c’est quasi impossible. Voici quelques astuces afin de vous aider à limiter ce genre de dégât :

  • Refaites votre peinture lorsqu’il fait chaud, quand il ne vente pas. Il faut mouiller les murs et le sol afin de capter toutes les particules volantes ;
  • Optez pour un lustrage du vernis afin d’éliminer les poussières ;
  • Il est fortement déconseillé de peindre ou encore de faire sécher la peinture de votre voiture d’occasion par temps humide. A titre informatif, la température qu’il faut pour l’application des couches de peinture sur des voitures d’occasion se trouve entre 15 et 25°C. Si jamais, le mercure est en dessous de ces niveaux, la peinture sèche lentement et cela peut provoquer des coulures. Par contre, dans le cas où il fait trop chaud, la peinture peut poudrer et le vernis vire à la peau d’orange et ne brille donc pas. Notez tout de même que cela concerne essentiellement les peintures qui ont besoin d’un durcisseur.

Comment faire pour peindre des petites pièces ou de petites surfaces ?

Dans le cas où vous ne disposez pas de compresseur ni de pistolet rechargeable, ne stressez pas, vous pouvez avoir recours à des bombes de peinture, de préférable non-multi jet, pour réaliser un bon travail pour peindre les petits éléments. Il peut s’agir des barres de toit, des jantes en alliage, du pot d’échappement, etc. Pour cela, agitez bien d’abord les bombes aérosol de peinture. Environ deux bombes peuvent recouvrir un mètre carré de surface. Pendant la pulvérisation, essuyez le rebord, de manière constante afin d’éviter le jet et la formation de petites gouttelettes.

Pour bien manier ce dispositif, pensez à garder votre poignet toujours bien souple afin que le jet de peinture respecte toujours la distance constante d’environ 15 cm avec un angle droit de 90°. Il est important de peindre aussi bien de gauche à droite qu’en aller-retour. Gardez également votre bombe en mouvement avec une vitesse de passage très juste. En effet, avec un mouvement trop rapide, trop peu de peinture sera déposée alors qu’un mouvement beaucoup trop lent provoque une coulure, un excès de peinture.